Cycle Droit & Philosophie – Nice

Suivez au fil de l’eau les conférences proposées dans le cadre du Cycle Droit & Philo adossé à la Double Licence Droit & Philosophie de l’Université Côte d’Azur.

Retrouvez les informations relatives à chaque conférences ci-dessous, ainsi que le lien pour vous y inscrire.

Le philosophe Simon Lemoine propose une théorie sur une nouvelle forme de management au travail: l’exploitation du dévouement du salarié. Ce livre s’efforce de reprendre les travaux engagés par Althusser sur l’interpellation des individus en sujets, en mobilisant Foucault et Bourdieu notamment, mais aussi en apportant de nouvelles thèses. Il propose notamment une théorie sur une nouvelle forme de management au travail : l’exploitation du dévouement, c’est-à-dire le fait de mettre le salarié dans des situations dans lesquelles il ne peut que constater qu’autrui est en souffrance, ce qui l’oblige constamment, ainsi responsabilisé en sujet dévoué, à travailler au-delà de ses forces pour lui venir en aide. Ouvrage disponible ici: https://editions-croquant.org/sociologie/819-aux-limites-de-la-resistance.html

Webconférence: inscription gratuite mais obligatoire

Plus d’informations bientôt

Plus d’informations bientôt

Arnaud Billion, Chercheur chez IBM en éthique de l’informatique. Auteur du livre « Sous le règne des machines à gouverner », ed. Larcier 2022

Depuis l’invention de la méthode scientifique, les juristes s’efforcent d’instiller une certaine rationalité calculatoire dans le droit. La loi très bien écrite et très bien exécutée devient alors un but en soi. Or ce projet des juristes modernes annonce le programme logiciel. Dans ce dernier en effet, les commandes de langage formel sont calculables. Sous ce regard, les propositions du positivisme juridique nous apparaissent comme une véritable théorie des systèmes d’information: la pyramide des normes de Hans Kelsen n’annonce-t-elle pas un modèle de programmation tel que celui de Warnier-Orr? Ainsi, l’ordinateur peut-il être considéré comme la plus spectaculaire réalisation de la modernité juridique, mais aussi son environnement de test. Ce qui échoue dans l’ordinateur (où les normes sont purement exécutées, et tous leurs paramètres sous contrôle) ne peut techniquement pas réussir dans la société régie par la loi.

Webconférence gratuite, inscription obligatoire.

%d blogueurs aiment cette page :