Actualités

4 webinaires à suivre sur: https://univ-cotedazur.zoom.us/my/hania.kassoul

1 colloque à Nice

Informations ici

Le philosophe Simon Lemoine propose une théorie sur une nouvelle forme de management au travail: l’exploitation du dévouement du salarié. Ce livre s’efforce de reprendre les travaux engagés par Althusser sur l’interpellation des individus en sujets, en mobilisant Foucault et Bourdieu notamment, mais aussi en apportant de nouvelles thèses. Il propose notamment une théorie sur une nouvelle forme de management au travail : l’exploitation du dévouement, c’est-à-dire le fait de mettre le salarié dans des situations dans lesquelles il ne peut que constater qu’autrui est en souffrance, ce qui l’oblige constamment, ainsi responsabilisé en sujet dévoué, à travailler au-delà de ses forces pour lui venir en aide. Ouvrage disponible ici

Jeudi 2 & vendredi 3 juin 2022 – Journées d’études doctorales du CRHI – Approches relationnelles en philosophie

L’équipe des doctorants du CRHI organise le jeudi 2 et le vendredi 3 juin 2022 deux journées d’études doctorales intitulées « Approches relationnelles en philosophie ». Elles auront lieu dans la salle des conseils du Campus Carlone (Nice). Programme ici

SENIOR RESEARCH WORKSHOP – QUESTIONING OUR A PRIORI TODAY? A MULTIDISCIPLINARY APPROACH

These questions, which come to us from the philosophy of science, have been the subject of much theorising.

This workshop brings together contributions from scholars from France, Brazil, Canada, the United States and Israel. It has the original ambition to place social sciences at the heart of these fundamental questions in an effort to establish a dialogue, both within and beyond the academic community, between our various branches of knowledge about the different postulates, presuppositions, prejudices, paradigms, beliefs, commonplaces, biases or emotions that forge our theoretical and practical constructs. This will allow us to shed light on and discuss their meaning. Programme ici

[PARUTION] « Aux limites de la résistance. Anatomie du sujet dévoué »
Le philosophe Simon Lemoine propose une théorie sur une nouvelle forme de management au travail: l’exploitation du dévouement du salarié.
Ce livre s’efforce de reprendre les travaux engagés par Althusser sur l’interpellation des individus en sujets, en mobilisant Foucault et Bourdieu notamment, mais aussi en apportant de nouvelles thèses. Il propose notamment une théorie sur une nouvelle forme de management au travail : l’exploitation du dévouement, c’est-à-dire le fait de mettre le salarié dans des situations dans lesquelles il ne peut que constater qu’autrui est en souffrance, ce qui l’oblige constamment, ainsi responsabilisé en sujet dévoué, à travailler au-delà de ses forces pour lui venir en aide. Découvrir l’ouvrage ici

Journée d’étude pluridisciplinaire de la jeune recherche. Questionner nos objets par nos a priori. 23 & 24 mai 2022 à Nice.

Découvrir le programme et s’inscrire

[CONFERENCE]

Conférence de philosophie du droit organisée le 18 novembre de 17 h à 19 h-20 h à Paris 2 : « Montaigne II : le droit comparé et le relativisme juridique », quatrième conférence du cycle de cinq conférences dont la trame est « Raison et droit – La renaissance » et que Raphaëlle Théry, Jérôme Chacornac et Eric Martin-Hocquenghem organisent. Intervenants : 
– Jérôme Chacornac, maître de conférence à l’Université Panthéon-Assas
– Juliette Morice, agrégée de philosophie, docteur en philosophie, maîtresse de conférences à l’Université du Mans
Les textes de Montaigne servant de point de départ à la conférence peuvent être consultées en suivant le lien ci-dessous, lequel conduit à l’agenda de l’Université Panthéon-Assas. La conférence pourra être suivie sur Zoom ; aucune inscription préalable n’est requise :
Participer à la réunion Zoom
https://u-paris2-fr.zoom.us/j/91315186618?pwd=UnVEckI4VmhaQ2Y4M0pNQVVmOG1Sdz09
ID de réunion : 913 1518 6618
Code secret : Protagoras

Les affaires sont les affaires? Pour une lecture négociée du commerce juridique

La mise hors commerce des biens est souvent proposée comme un moyen d’en assurer la protection. Le droit associe généralement cette mise hors commerce à un retrait des biens de l’emprise des activités humaines qui visent les échanges économiques et la création de profits, c’est-à-dire le commerce marchand.
Cette présentation remet en question l’inféodation de la notion de commerce juridique au commerce marchand ainsi que l’immixtion d’une réalité extrajuridique dans la construction des biens hors commerce.  
Il est proposé de relire la notion de commerce juridique dans une perspective de négociation constante entre le passé et le présent, le sacré et le profane, l’économie et le droit.
Conférence le vendredi 10 décembre 2021 de 13h00 à 14h30 (Montréal) / 19h00 à 20h30 (Paris)

Le lien zoom de la conférence sera communiqué ultérieurement.

[APPEL A CONTRIBUTION]

Retrouvez ici les détails de l’appel à contribution.

« Questionner nos objets par nos a priori »
Journée d’étude pluridisciplinaire « Jeune recherche »
Programme de recherches « ANTECEDENT »
Chaire IDEX UCAjedi
Date :
Mai 2022

Rencontres de Thémis et Sophia (2) : « Nature de l’Homme, nature du droit »
4&5 novembre 2021
Org. A. Cukier, H. Kassoul et RDDPhi
Programme et inscription:

https://www.eventbrite.fr/e/billets-rencontres-de-themis-et-sophia-2e-ed-nature-humaine-nature-du-droit-188218084357
Tandis que la théorie du droit s’intéresse classiquement à la nature intrinsèque de celui-ci, la philosophie du droit n’a cessé pour sa part de s’interroger sur la nature humaine au fondement du droit. Ce colloque, intitulé « Nature humaine, nature du droit » propose d’examiner les rapports entre ces deux questions : dans quelle mesure l’anthropologie (scientifique ou philosophique) détermine-t-elle ce qu’est le droit, sa théorie et sa méthodologie ? Inversement, comment la rationalité juridique conçoit-elle la nature humaine, et se conçoit-elle en conséquence ? Ces préoccupations classiques sont assurément entremêlées, si l’on veut bien reconnaître que les conceptions de l’humain, auteur et destinataire du droit, sont susceptibles d’influencer les conceptions de ce même droit. Ce sera alors au droit de porter, réciproquement, un regard sur la nature de son destinataire.

[PARUTION]

Le droit ou l’empire du tiers, 10/2021 – 1e édition, François Ost
François Ost se propose ici de répondre à la question de savoir ce qui change lorsqu’on passe au droit, ou, à l’inverse, quand on se passe de droit? Qu’est-ce qu’implique le fait d’entrer dans une relation, une société juridique?
Résumé de l’ouvrage: « Ce qui change quand on passe au droit, c’est que, désormais, la relation sociale primaire (affective, économique, politique) s’inscrit sous l’égide du tiers institué. Le tiers : à la fois une autorité en position de « troisième personne » (juge, législateur), mais aussi une fonction tierce intériorisée par les individus devenus sujets de droit. Le social s’élève alors à la « puissance trois », celle qui noue le lien, tout en assurant l’autonomie des individus. Faire émerger et garantir un monde social en trois dimensions, indexé sur la référence structurale au tiers, telle serait en définitive la fonction propre du droit, l’inestimable plus-value qu’il peut apporter à la vie sociale chaque fois qu’il parvient à s’arracher à la violence de l’unicité ». Découvrez l’ouvrage en cliquant ici

[PARUTION]

La legge della fiducia. Alle radici del diritto, Tommaso Greco
Gli uomini sono tutti « rei », ovvero malvagi e dediti alla sopraffazione e al proprio interesse? È sempre e comunque indispensabile pensare al diritto come strumento di coercizione e di pena per reprimere queste tendenze innate? Oppure il diritto mette necessariamente in gioco anche le nostre risorse relazionali: la solidarietà e la cooperazione, in altre parole la fiducia reciproca? Riscoprire lo spazio della fiducia nel diritto non è solo un modo per mettere in primo piano la responsabilità di chi agisce e di chi fa cultura giuridica, ma è anche l’unica via per riportare al centro del nostro discorso giuridico le qualità migliori di cui siamo in possesso.

Découvrir l’ouvrage

MONTAIGNE 1: Le scepticisme et le droit
Cycle « Raison et droit à la Renaissance

21 octobre à 17h sur #Zoom Lien: https://u-paris2-fr.zoom.us/j/95499350955?pwd=MkVFMG5XSXBRMlB2NEdYV1JrU21nUT09…
ID de réunion : 954 9935 0955
Code secret : Pyrrhon
dir. R. Théry, J. Chacornac et E. Martin-Hocquenghem

Hors-Série N°1 : Normativité et légitimité

Actes du colloque « Les rencontres de Themis et Sophia » organisé par Hania Kassoul et Alexis Cukier (Université de Poitiers), sur le thème « Normativité et légitimité ». Ont contribué à ce numéro Michel Boudot, Alexis Cukier, Elodie Djordjevic, Vincent Forray, Hania Kassoul, Gilles Marmasse, Sébastien Pimont et Pierre-Yves Quiviger.
Il est disponible en format ebook ICI.

L’autolimitation des droits dans la datasphère : les enjeux de la circulation totale

[PODCAST] (re)Découvrez l’intervention de Jean-Sylvestre Bergé sur – 8 oct. 2021 à Nice dans le cadre du Colloque – Les droits et libertés numériques : une nouvelle génération de droits fondamentaux ? – UCA – IFR – CERDACFF
Lien vers le podcast: http://www.universitates.eu/jsberge/?p=26854
Pour mémoire, retrouvez le séminaire #philojuridique présentant les travaux de Jean-Sylvestre Bergé sur les situations en mouvement: https://www.youtube.com/watch?v=EN6TgWvcK5g&t=3337s

PODCAST

Revoyez le séminaire philojuridique du 23 juin 2021!
Jérôme CHACORNAC, Eric MARTIN-HOCQUENGHEM et Raphaëlle THÉRY ont organisé et dirigé un cycle de cinq conférences sur le thème « Droit naturel et droit positif dans la philosophie antique », publiées à la Revue de droit d’Assas. Les codirecteurs du dossier nous ont fait le plaisir et l’honneur de nous offrir un séminaire philojuridique pour présenter leur démarche. Le podcast: c’est par ici https://www.youtube.com/watch?v=2hh3j0ljyDE
Pour lire le dossier: c’est par ici https://www.u-paris2.fr/sites/default/files/document/brochures_plaquette/revue_de_droit_dassas_rda-n20.pdf

PODCASTS

Retrouvez les podcasts des séminaires philojuridiques de la double licence droit et philosophie de l’Université de Poitiers sur Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCdPUZyF3kIWbi4Vm-4udpaA

Les inscriptions pour les premières Rencontres de la SFPJ, qui auront lieu les 23 et 24 septembre 2021 à Nice, sont désormais ouvertes. Rendez-vous ici:
https://lasfpj.wixsite.com/rencontres/inscription

« Droit naturel et droit positif dans la philosophie antique », dossier présenté dans le dernier numéro de la Revue de droit d’Assas, signé Eric Martin-Hocquenghem, Jérôme Charcornac, Raphaëlle Théry, Emmanuelle Chevreau, Olivier de Frouville, Marc Pichard.
Pour rappel, le cycle de conférences organisé sous la Direction scientifique de Eric Martin-Hocquenghem, Raphaëlle Théry et Jérôme Chacornac : https://univ-droit.fr/actualites-de-la-recherche/manifestations/30240-cycle-de-conferences-nature-droit-naturel-droit-positif-dans-la-philosophie-antique

HUMAIN / NON-HUMAIN : MÉTAMORPHOSES DANS LE DROIT

De l’intelligence artificielle aux droits de la nature, un professeur de philosophie et une juriste s’interrogent: quels droits pour les « non-humains » ? (podcast) Avec not. Pierre-Yves Quiviger, membre actif du RDDPhi
Par la SFPJ (partenaire du RDDPhi) et le Château de Goutelas



%d blogueurs aiment cette page :